top of page
  • Photo du rédacteurKatia

À la racine de l’Abondance

C'est un sujet qui fait couler beaucoup d'ancre, c'est toujours le sujet "du moment".



Je me suis penchée de plus près sur le terme Abondance, parce-qu'on y met vraiment tout: nos espoirs, nos désirs, nos projets, nos relations, nos finances, nos rêves, notre vie!


De façon vraiment neutre, j'ai plongé dans une petite recherche et je partage avec vous une nouvelle façon de regarder à l'abondance, une invitation à sentir sa vibration pour ce qu'elle est sans toutes les interprétations qu'on en a fait au fil du temps.


Le terme "abondance" a son origine dans le latin "abundantia", dérivé du verbe latin "abundare". À sa naissance, il décrivait une profusion de quantité de quelque chose "un surplus de...", un débordement où quelque chose se manifeste en grande quantité sans interprétation.

Le sens initial (et donc sa vibration initiale) était donc utilisé pour décrire une situation présentant une quantité importante d'un élément particulier, sans nuances de positif ou de négatif.


"Son ADN linguistique, provenant du préfixe "ab-" (excès) et du verbe "unda" (vague), suggère un flottement en excès, un débordement qui transcende les limites habituelles".

On parle alors d'abondance positive quand elle nous apporte du bien-être et d'abondance négative quand elle nous mène vers des excès nuisibles. Par exemple, dans le domaine de l'argent, l’abondance de dettes peut être vécue comme un poids et, dans les relations, un excès (=une abondance) de paroles ou d’attention peut être vu comme envahissant.


Au fil du temps, les interprétations positives de l'abondance se sont accentuées en fonction des contextes dans lesquels on utilisait ce terme. Le terme abondance était utilisé alors pour décrire un surplus de ressources naturelles. Aujourd'hui on associe l'abondance exclusivement à la profusion d'argent, de confort, de bien-être, de relations, de tout ce qu'on peut interpréter comme positif pour nous.


Mais ce n'est voir que la moitié de la médaille!


C'est vivre sans compter la Loi de l’Equilibre qui veut que la dualité soit expérimentée de manière équilibrée, la médaille a toujours deux faces. En me reliant à la vibration première du terme "Abondance", de façon neutre, je me pose alors la question: où est-ce que je suis en abondance dans les aspects de ma vie qui me font du bien, et où suis-je en abondance dans les aspects qui ne me servent pas?


Car au-delà des interprétations positives qu’on lui accolées durant les siècles et l’évolution des sociétés, l’abondance reste une énergie, un flux naturel qui a besoin de circuler pour créer un équilibre. Et c’est ce qu’elle fait, sa vibration initiale reste, même si dans le conscient collectif le terme assume une interprétation positive et donc polarisée, on refuse de la voir dans son intégralité. Encore une valeur inversée tiens!


Quand vous essayez de repérer l’abondance qui est déjà là, ne regardez pas uniquement tout ce pour quoi vous êtes en gratitude (un autre terme bien particulier lui...), mais regardez aussi tout ce qu'il y a en excès qui ne vous plaît pas, car... ça aussi c’est de l’abondance...ooops .


En résumé, l'Abondance fait déjà partie de notre existence, de notre réalité, elle est là partout et depuis toujours, mais si on s'obstine à n'en voir qu'un côté, on manque la cible!


Katia



 
La Via Lattea
Mentorat & Accompagnements à 360° en 1:1 pour les personnes prêtes à s’engager & à se réaliser pleinement

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page