top of page
  • Photo du rédacteurKatia

Crise spirituelle


„Même l’âme devra se dévêtir de son habit d’âme, et évoluer vers autre chose, une autre forme. Même toutes vos connaissances et enseignements spirituels devront être abandonnés, et évoluer vers autre chose, une autre forme.“


C’est une phrase que j’ai lue il y a plus de 20 ans, à l’époque j’imaginais mal ce que cela pouvait dire, et pourtant elle est restée gravée dans mon esprit, et aujourd’hui j’en comprends mieux le sens.




Les années ont passé et j’ai fait mon bout de chemin comme tout un chacun cherchant un sens à sa vie, à ce qu’il vit. Le mystique m’a toujours attirée depuis petite, l’invisible a toujours été source de curiosité, d’émerveillement et de découvertes. Donc tout naturellement, sans vraiment m’en rendre compte, très tôt, je me suis dirigée vers la spiritualité qui vantait avoir toutes les réponses à mes questions et surtout à ce que je vivais. J’y ai découvert des merveilles: la caverne d’Alibaba pour la grande enfant que j’étais et qui enfin pouvait y déployer toute la magie en laquelle elle avait toujours cru! Fût un temps où même la physique quantique a été mêlée aux pratiques spirituelles. Je ne comprenais pas encore que ce glissement était plutôt vers une spiritualité très colorée de new age qui n’avait rien à voir avec les textes de sagesses que j’avais l’habitude de dévorer.


Bref, bien des années après j’ai fait ma révolution, ma crise spirituelle! Car quant bien même ces pratiques étaient alléchantes avec leurs promesses de mieux-être et d’une évolution fulgurante pour gagner un nouveau monde bien meilleur, j’avais beaucoup de mal à y trouver ma place, les concepts trop bisounours ça n’a jamais été mon fort, l’environnement étiqueté de tellement de dogmes et d’injonctions teinté d’une fausse bienveillance (car il faut le dire hein.. nous sommes tous humains et n’être que „lumière“ c’est une des plus grandes illusions véhiculée dans le milieu, désolée mais fallait que je le dise!!).


Je prenais conscience qu’on m’enlevait sois-disant des oeillères pour… m’en mettre d’autres! Je quittais une case pour une autre, un peu comme les chaises musicales! A chaque fois que quelque chose ne tournait pas rond, il y a avait toujours quelqu’un qui me donnait une de ces réponses toute faite … Mais elle est où ma réelle liberté là-dedans? Je ne la trouvais nulle part. Si tu ne fais pas comme ci ou comme ça, ou si ce n’es pas la bonne phase de la lune, ou si ton guide t’as dit qu’il faut manger des bananes plutôt que des kiwis alors que.. peut-être tu détestes les bananes, zut alors!


Bien que je n’adhère plus du tout aux dogmes et croyances véhiculés par la spiritualité de nos jours, je préfère garder l’essence des transmissions des anciens, et laisser ce qui ne fait pas de sens pour moi. La spiritualité a eu toute son utilité dans ma vie, mais comme toute chose, tout extrême n’est pas bon.


Alors, aujourd'hui, je me retrouve à me demander : qui suis-je au milieu de tout ce bazar?


Parce que, soyons clairs, en ce qui me concerne:

  • ce n'est pas parce que je me connecte aux mondes subtils que ça veut dire que je suis le gourou de la spiritualité

  • ce n'est pas parce que je parle d’énergie, de quantique, de plans vibratoires, de la réalité de l'âme et de l’esprit, de notre réalité multidimensionnelle, que cela fait de moi une disciple new age en quête de la lumière absolue

  • ce n'est pas parce que développer des capacités extrasensorielles doit forcément être lié à une pratique spirituelle new age

  • ce n'est pas parce que l'être humain accède à une conscience expansée qu'il doit la réduire à des cases à cocher (…c’est lumineux ça???)


L’unique chose est d’apprendre par soi-même, se connaître déjà en tant qu’être humain (le „Qui Je suis“ commence déjà par se connaître au travers de notre identité terrestre avant de s’aventurer sur d’autres plans), connaître la réalité multidimensionnelle dans laquelle on vit, connaître les lois qui régissent notre univers/matrice, sans cela on se fait prendre au gré du premier vent qui passe, notre socle n’est pas stable, on ne connaît pas notre base d'incarnation!


Une spiritualité saine est pleinement intégrée à sa vie de tous les jours, qui nous enseigne l'humilité de faire toujours ce retour à soi, reconnaître notre existence sur d’autres plans bien plus subtils, que notre réelle liberté doit se réaliser sur TOUS les plans intelligemment (et pas uniquement physique), tout le reste n’est qu'une usurpation du vrai but et de l'utilité de l’ère spirituelle

Et j’ai envie de dire à toutes les personnes qui passent par cette phase: vivez votre vie de manière la plus simple pour vous, usez de votre discernement et dites-vous que ce n’est pas parce-que c’est étiqueté de spirituel, que c’est forcément bon à prendre.


Si je parle de monde invisible, d’astrologie, de lumière, d'énergétique, ça ne veut pas dire que ça part d'une démarche spirituelle. Je ne fais pas appel aux archanges, aux guides, ou à qui que ce soit d'autre. Je suis mon propre guide, mon meilleur maître, sur tous les plans. Je peux discuter avec l'invisible comme avec un pote, sans m'engager dans des concepts spiritualo-fumeux. On peut toucher au quantique sans tomber dans une interprétation mystique.


J’ai envie de vous dire que si vous ne vous y retrouvez pas dans cette spiritualité d’aujourd’hui, ça n’empêche en rien de vivre votre ouverture au subtil.

Car oui, il y a bel et bien un changement de paradigme en cours et chacun le vivra à sa propre mesure et en sa propre conscience. Moins on sera dans des croyances illusoires, plus on sera dans notre discernement, et mieux on pourra vivre notre vie. Pas tout ce qui brille est de l’or!


Moi? Je m'éclate dans l'exploration de la vie terrestre, des plans subtils, de l'espace quantique, de la mécanique énergétique et tout ce qui va avec. Et même s'il peut m'arriver de dialoguer avec l’invisible, je le fais d'égal à égal, sans rien prendre et sans pour autant me sentir obligée de croire à des trucs qui ne résonnent pas avec moi.


Cette vision est la mienne. Je la transmets aussi lors de mes accompagnements, une vision épurée de la vraie nature qui nous anime. Ça peut ne pas plaire et je peux le comprendre. Pour moi, la dimension invisible de l'humain et donc sa dimension énergétique et vibratoire est une réalité qui n’appartient à aucun dogme philosophique, à aucune religion ou spiritualité.


Tout ce que je peux observer et expérimenter par moi-même, le reste.. ne sont que des croyances!


Katia



 
La Via Lattea
Mentorat & Accompagnements à 360° en 1:1 pour les personnes prêtes à s’engager & à se réaliser pleinement

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page