top of page
  • Photo du rédacteurKatia

Le piège du "bon moment"...



Il y a des fois où on se dit que ce n'est pas le bon moment...


Et puis il y a des fois où le bon moment n'arrive jamais, malgré l'espoir et l'attente!


Je n'ai jamais cru au "bon moment", ça m'a toujours fait sourire intérieurement cette excuse car souvent on pense qu'on n'a pas les moyens ou les ressources pour recevoir ce que la vie nous propose.


Si c'est sur mon chemin.. c'est que c'est le moment!


J'ai observé qu'il y a des peurs, des injonctions, des excuses par le trop d'efforts que ça demanderait, ou encore le fameux choix qui nous met en doute et nous plonge dans une réflexion sans fin. Une réflexion est bonne quand elle est productive, mais quand elle me fait louper des opportunités, elle l'est nettement moins!


Sans parler du fait que quand une occasion n'est pas prise au vol, elle ne reviendra jamais deux fois ou rarement, mais ce ne sera jamais les mêmes conditions, le même état d'esprit, les mêmes envies.


On croit vivre sur une ligne de temps linéaire, alors qu'en fait on vit dans une réalité où plusieurs réalités s'entremêlent. A chaque seconde qu'un choix est fait, une autre ligne de temps se trace et c'est ainsi qu'au fur et à mesure notre destinée se dessine. Un entrelacement d'infinis possibles se matérialisant au gré de notre état intérieur.


Quand une opportunité qui nous fait envie de suivre se présente, c'est une de nos possibles lignes de temps qui vient toquer à notre porte. On lui ouvre ou pas?


Perso, je me rends compte que j'ai eu l'habitude de fonctionner libre de suivre toutes les occasions que la vie me mettait sur la route, c'était du tac au tac. Je ne me suis pas ennuyée! Puis, je ne sais pas, la mécanique a rouillé  et la magie est tombée. En regardant les dernières années passées, je constate que j'ai carrément loupé trop d'occasions! Par peur, par "quand le moment viendra", par "je ne sais pas trop", par hésitation... bref, trop d'excuses et aucune raison valable à mon sens! Parce-qu'une occasion de ratée c'est comme rater LE branchement d'autoroute pour aller à destination et qu'on doive faire encore 100km avant de retrouver le chemin.. eh oui! Une occasion qui se présente est le panneau indicateur de la route à suivre.... la rater c'est allonger le chemin.


Une occasion d'appeler cette personne, une occasion de faire cette formation, une occasion d'investir dans cet accompagnement, l'occasion de prendre enfin cette décision qu'on repousse, l'occasion qui se présente comme par magie, celle qu'on attendait, cette rencontre, ce job, ce voyage...


Il y en a tellement d'occasions qu'on laisse passer!


Je ne culpabilise pas, non! J'apprends

Et vous?




Katia



 
La Via Lattea
Mentorat & Accompagnements à 360° en 1:1 pour les personnes prêtes à s’engager & à se réaliser pleinement

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page